APPRENDRE À PHILOSOPHER DÈS L'ENFANCE.

L

L'attitude philosophique (savoir réfléchir avant de réagir, accepter les critiques, avoir plaisir à examiner les choses sous tous leurs angles en posant des questions) est un état d'esprit qu'il vaut mieux développer dès le plus jeune âge. C'est un peu comme la souplesse physique. Un enfant est souple naturellement. Si on cultive cette souplesse chez lui, il ne la perdra pas. Sinon il deviendra rigide et alors il faudra beaucoup d'exercices pour que l'adulte qu'il sera devenu retrouve un peu de souplesse.

Dans les ateliers philo avec les adultes je constate parfois une grande rigidité, un refus de regarder la limite de son point de vue, d'accepter la critique, de se regarder soi-même alors que les enfants sont beaucoup plus joueurs.

Pourquoi ? Parce que devenus adultes nous craignons beaucoup plus les jugements des autres, nous savons qu'ils peuvent nous faire du mal, nous atteindre, nous exclure, nous rabaisser et donc nous nous en protégeons derrière une armure bien rigide. Mais ce n'est pas une solution car de cette façon non seulement nous n'évitons pas les jugements, mais en plus nous nous enfermons en nous-mêmes.

Il faudrait donc apprendre dès l'enfance à ne pas se soucier excessivement des jugements des autres et pour cela donner à l'enfant une confiance en lui-même. Je me trompe, les autres rigolent, la belle affaire ! Si je me suis en effet trompé, je l'admets et je rectifie. Si les autres se moquent sans justification, ils sont bien bêtes.

Malheureusement notre éducation n'encourage pas toujours cette confiance. Les parents et les professeurs attendant parfois de l'enfant qu'il soit le meilleur, qu'il connaisse les "bonnes" réponses. Cela met sur les enfants une pression qui ne les aide pas. Ils veulent paraître intelligents pour être aimés des adultes. Ils développent la peur de paraître stupides et c'est justement cette peur qui peut les rendre stupides, car alors ils n'osent plus rien dire ou ils ne disent que des choses convenues, ils pensent que cela satisfera l'adulte et qu'ils seront à l'abri des jugements négatifs. Quel travail ensuite pour changer ce fonctionnement pour devenir plus libre et contribuer à rendre les esprits plus libres !

Comment guider les enfants à prendre confiance et à penser par eux-mêmes ?


Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus